Page 1 sur 1

Château-Salins (57170) - La Rue Dufays

MessagePosté: Ven 27 Jan 2012 00:40
par fofa
Vers 1910, La rue Dufays ou Dufaystraße (ancienne partie de la Grande Rue) était bien tranquille et le terrain de jeux des enfants. Sur la droite le café Thuillier et la quincaillerie Bellinger.
La rue porte le nom d'un sous-préfet de Château-Salins. Consulter :
http://gw1.geneanet.org/fofa?lang=fr;pz=daniel+roger+leon;nz=schlauder;ocz=0;p=jean+baptiste;n=dufays
Dufays.jpg
Editions Fiacre, Nancy.
Dufays.jpg (163.35 Kio) Vu 7690 fois


La boulangerie Bayerlé à l'angle avec la rue Solvay. Enfin, je crois que c'était une boulangerie. Moi, dans les années 50, j'ai connu la patisserie Kass. On remarquera à l'angle du magasin le réverbère et le coq qui servait de girouette.
19150610 dufaysstrasse.jpg
Gaston Canton, Château-Salins


La même carte en couleur... Ah ! pas tout à fait, le champ est rétréci sur la gauche et le facteur a disparu.
19170716 Dufays.jpg
pas d'éiteur identifié


Dans les années 1950. Sur la gauche, le magasin de modes tenu par Mme Verrier, les Coopérateurs de Lorraine par les Happe, la droguerie papeterie peinture etc. des Crière. Sur la droite, la quincaillerie Rouyer-Bellinger avec sa pompe à essence sur le trottoir. Dans le fond, on aperçoit l’enseigne de la SANAL.
1960 CP CS dufays Rouyer - Copie.jpg
Combier imp. Macon (S. & L.) "CIM"


Sur la droite, le boucher charcutier Barthe, puis le magasin Crière, les Coop. A cette époque, les cars des Rapides de Lorraine faisaient halte dans la rue Dufays. On voit la seconde pompe à essence face à la quincaillerie Rouyer-Bellinger.
1960 CP CS dufays Sanal.jpg
Combier imp. Macon (S. & L.) "CIM"



Pour aller plus loin sur la rue Dufays : http://gw1.geneanet.org/fofa?lang=fr;pz=daniel+roger+leon;nz=schlauder;ocz=0;m=NOTES;f=rueDufays.

Château-Salins (57170) - La Rue DUFAYS.

MessagePosté: Ven 27 Jan 2012 08:09
par Cpamania
Cartes postales anciennes de Château-Salins (57170) - La Rue DUFAYS.

Image

Commentaires de fofa » Sam 28 Jan 2012 01:04
Cette première carte doit dater des années 1930/35. On voit sur la droite la pompe à essence des Bellinger. Sur la gauche, le commerce Victor Mougeon. Il me semble que ma mère disait que c'était une sorte de pressing et que ce commerce existait encore dans les années 1950. Un peu plus loin la voiture hippomobile doit être celle de l'épicerie Duchanois. Mon oncle racontait qu'il parcourait les villages avec sa carriole et son cheval pour vendre les produits de l'épicerie.

Image

Commentaires de fofa » Sam 28 Jan 2012 01:04
Cette carte suivante date visiblement de 1945. On reconnait l'épicerie Duchanois avec ses six fenêtres rondes du grenier. Au retour de l'exil, ses habitants durent vivre quelques temps dans des baraquements. Cette épicerie deviendra dans les années 1950/60 la succursale des Coopérateurs de Lorraine. L'entrée se faisait sur la gauche en regardant le magasin. Dans les années 1950/60, l'entrée des Coop se fera sur la droite.

Château-Salins (57170) - La Rue DUFAYS.

MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 13:05
par Cpamania
Cartes postales anciennes de Château-Salins (57170) - La Rue DUFAYS.

Image

Image

Château-Salins (57170) - La Rue Dufays

MessagePosté: Lun 19 Aoû 2013 10:37
par Noisette
Cartes postales anciennes de Château-Salins (57170) - La Rue DUFAYS.

Dufaystrasse - Barbier Joseph Hug Stube.
Image

Château-Salins (57170) - La Rue Dufays

MessagePosté: Mer 11 Nov 2015 02:10
par Xmay
Léonie Bayerlé qui prend la pose au coin de la rue Dufays n'était pas boulangère mais marchande de Tabac . Sa boutique jouxtait celle du patissier Kass . En 1916, un bombardement (français) endommagea cette maison qui ne fut reconstruite qu'après 1919 en s'alignant sur les autres façades.

Château-Salins (57170) - La Rue Dufays

MessagePosté: Jeu 7 Jan 2016 14:27
par claudine57
Rectificatif en 1960 la quincaillerie était à Monsieur Streiff Lucien et ce depuis 1945. :)

Château-Salins (57170) - La Rue Dufays

MessagePosté: Jeu 7 Jan 2016 22:00
par Xmay
Ces photos d'immeuble bombardé rue Dufays ne datent pas de la seconde guerre mondiale mais de la première. J'ajoute une vue prise peu de temps après la libération du 17 novembre 1918.Image